Livraison gratuite pour les commandes de plus de $58
0

Votre panier est vide

Parle-nous brièvement de toi, de qui tu es et de ton sport?

Je m’appelle Véronique et je fais du triathlon depuis maintenant 5 ans. Dans les dernières années je me suis concentrée principalement sur la longue distance, soit demi-ironman et Ironman. Je prends part à ces courses pour m’amuser d’abord et avant tout et tester mes propres limites. La performance demeure pour moi un bonus (la cerise sur le gâteau). J’arrive à me démarquer dans ma catégorie d’âge :)

 

Quels étaient tes objectifs d’origine ce printemps ?

 Je devais débuter ma saison avec le marathon des Érables où je tentais d’obtenir le standard pour le marathon de boston. Par la suite, je devais prendre part au 70.3 blue ridge en Virginie. Les deux courses sont reportées à une date ultérieure. À l’heure actuelle mon objectif demeure Ironman Tremblant. Ce sera mon 3e et toute ma famille y sera, ce qui est une première pour moi. Ce sera une très belle expérience à partager avec eux!

Comment ton entraînement actuel a-t-il été affecté ?

Depuis la mi-mars, je n’ai pas accès à une piscine, donc aucune natation. Toutefois, je fais des exercices avec des élastiques afin de garder une certaine force dans les bras et les épaules. Au niveau du vélo, je suis bien installée avec mon trois rouleau dans le garage, zwift et de la bonne musique. Pour la course, je cours dehors principalement et si la température est vraiment médiocre, j’ai un tapis roulant. Je ne peux pas me plaindre, je suis bien équipé à la maison avec des poids, élastiques, ballons, box et trx! Bref, aucune raison de ne pas suivre mon plan d’entraînement ;)


Comment cela a-t-il affecté ta motivation?

Bien sur je suis un peu déçue, comme plusieurs d’entre nous de voir l’annulation de plusieurs courses. Toutefois, la motivation est toujours bien présente. J’ai toujours aimé m'entraîner que se soit pour performer ou tout simplement pour le bien que cela me procure. J’ai un horaire chargé de par mon emploi en temps que directrice de service et par le fait que je complète une seconde maîtrise (MBA en gestion) à partiel à travers cela. Donc le sport est ce qui me permet de maintenir le rythme et de conserver un équilibre de vie! Je m’ennuie des gens avec qui je m’entraîne, mais nous nous encourageons à distance!


Comment as-tu restructure ta saison de course?

Avec mon entraîneur, nous avons quelques peu ajusté le plan afin de palier à l’absence de la natation et s’assurer de garder une bonne forme physique tout en évitant le surentraînement. Tout cela dans l’objectif que lorsque la saison reprendra, je serai prête :)

Comment as-tu adapté ton entraînement?

Mise à part la natation, je n’ai pas fait de changements majeurs. Les entraînements habituels sont encore possibles avec le matériel à ma disposition et simplement le fait que je cours dehors toute l’année.


 

Le plus important de tout, comment demeures-tu motivé?

Je crois que ma plus grande source de motivation provient en grande partie de la satisfaction que me procure les entrainements. Rien de mieux après une grosse journée de travail, qui demande beaucoup de concentration, que de mettre son cerveau à “off” et d’aller courir ou rouler! J’aime aussi me pousser et constater les améliorations. Je reste également en contact avec mes amis et nous arrivons à nous motiver malgré l’isolement! Finalement, j’ai des partenaires en or qui me fournissent toute l’énergie que j’ai besoin ;)


As-tu ajouté de nouveaux passe-temps à ton horaire avec tout ce temps à la maison?

De mon côté et comme mon emploi et mes études continuent malgré tout, mon horaire demeure relativement chargé. Toutefois, récemment j’ai découvert les mandalas (dessins) haha. C’est une très bonne manière de relaxer avant d’aller dormir! J’en profite également pour découvrir de nouvelles séries :)




Voir l'article entier

Snowshoe running 101
La course en raquettes

Alors que les gens continuent à chercher des façons de rester actifs à l’extérieur durant la pandémie de la COVID-19, l’hiver peut apporter son lot de défis additionnels avec la neige, le froid et la noirceur. De plus en plus de Canadiens se tournent vers la course en raquettes pour combler le vide laissé par la limitation des autres activités en ce moment.

Voir l'article entier
Trans Estrie FKT Attempt
Trans Estrie

Voir l'article entier
GBC500 : Matt belanger's self supported ultra gravel bike race
GBC500 : La course de gravel bike en autonomie complète de Matt Bélanger

Il est presque impossible de se préparer pour une sortie de vélo de 500km. Vous pouvez étudier le parcours, préparer tout votre équipement, regarder la météo, vous entraîner autant que vous le pouvez, il n’y a absolument rien qui puisse vous préparer à tout donner pendant 20 heures d’affilée avec (presque) aucun arrêt en chemin. Voici mon périple à travers le GBC 500, une course autosuffisante exténuante sur des routes presque entièrement de gravier.

Voir l'article entier
Français