Livraison gratuite pour les commandes de plus de $58
0

Votre panier est vide

Parle-nous de toi, de qui tu es et de ton sport

Je suis un passionné de la course à pied sur route et en sentiers. Ça fait maintenant 3 ans que je pratique ce sport plus sérieusement. Anciennement, je pratiquais le vélo de manière plus récréative. J’ai recommencé la course à pied afin de me remettre en forme avec pour objectif de faire un premier marathon. J’en suis maintenant à deux de compléter et cette saison était une année plus axée sur la performance que le côté récréatif.

J’ai également suivi mon cours d'entraîneur de course afin d’en apprendre plus et de pouvoir accompagner quelques athlètes qui désirent s’améliorer en course à pied.

 

Quels étaient tes objectifs d’origine ce printemps ?

Pour débuter cette année, j'avais comme plan de faire le  marathon d’Ottawa pour battre mon PB de 3:04 et essayer de me classer pour faire le Marathon de Boston 2021. Mon objectif était donc de faire le marathon en 2:55 avant les inscriptions en septembre.

Par la suite, je m’entraine pour faire le  Québec Méga Trail (QMT) 80km à titre de première expérience en ultra trail. La course n’étant pas encore annulée est présentement mon focus principal. J’aimerais réussir à le terminer en bas de 10h30.  

Ma saison devrait se terminer avec le  Marathon de Chicago au mois d’octobre. L’objectif sera donc de le faire en bas de 2:55 comme le marathon d’Ottawa n’aura pas lieu.

 



Voir l'article entier

Snowshoe running 101
La course en raquettes

Alors que les gens continuent à chercher des façons de rester actifs à l’extérieur durant la pandémie de la COVID-19, l’hiver peut apporter son lot de défis additionnels avec la neige, le froid et la noirceur. De plus en plus de Canadiens se tournent vers la course en raquettes pour combler le vide laissé par la limitation des autres activités en ce moment.

Voir l'article entier
Trans Estrie FKT Attempt
Trans Estrie

Voir l'article entier
GBC500 : Matt belanger's self supported ultra gravel bike race
GBC500 : La course de gravel bike en autonomie complète de Matt Bélanger

Il est presque impossible de se préparer pour une sortie de vélo de 500km. Vous pouvez étudier le parcours, préparer tout votre équipement, regarder la météo, vous entraîner autant que vous le pouvez, il n’y a absolument rien qui puisse vous préparer à tout donner pendant 20 heures d’affilée avec (presque) aucun arrêt en chemin. Voici mon périple à travers le GBC 500, une course autosuffisante exténuante sur des routes presque entièrement de gravier.

Voir l'article entier
Français