Livraison gratuite pour les commandes de plus de $58
0

Votre panier est vide

Pour l’équipe PEPPERMINT Cycling Team, c’est la performance dans le plaisir qui prime. Pendant nos entrainements, avant, pendant et après les courses. De plus, l’équipe a pour mission de servir de tremplin pour promouvoir les entreprises locales, de nos amis proches et moins proches. C’est donc avec grand enthousiasme que nous sommes partenaires avec Xact Nutrition, qui promouvoie ces mêmes valeurs. Des produits d’ici, simples et bons, tout en étant performants. À cet effet, nous avons la chance d’avoir une série de produits nutritionnels pour nous alimenter cette saison. Aujourd’hui, nous avons demandé à Maya Purcell, nutritionniste et membre de notre équipe de faire le point sur les éléments clés à considérer pour bien gérer son énergie pendant l’effort!

Peppermint Cycling Team choose FRUIT3 E-Beet for training rides and racing

Quel type de nourriture consommer?

Comme les glucides constituent la principale source de carburant des muscles pendant l’effort, il est super important de consommer des glucides, surtout lorsque la sortie dure plus de 90 minutes.

Quelle quantité consommer?

La consommation de glucides varie en fonction de la charge d’entraînement, donc, plus celle-ci est élevée, plus les besoins en glucides seront grands. C’est pourquoi les filles de l’équipe doivent s’assurer de traîner, en course comme en entraînement, des aliments riches en glucides pour éviter que les réserves de glycogène ne s’épuisent trop vite. « En général, on vise de 30-60g de glucides/heure d’effort ».

30g de glucides ça correspond à quoi?

C’est 1 banane, 2 grosses dattes, 4 petites patates grelot, 4-5 jujubes énergétiques, 1 scoop de boisson sportive ou tout simplement 1 petite barre FRUIT3 ! L’important c’est d’avoir des produits qui se consomment facilement, parce que personne veut dépenser son énergie à chercher son fuel! Dans le cas des FRUIT3, c’est qu’en plus d’être miam et efficace, les barres se déballent super facilement.

Peppermint Cycling Team rolls with E-Beet FRUIT3 energy fruit bars to keep energy levels high, replace minerals lost through sweating and ensure the funnest ride possible

 

Aussi, il est important de ne pas oublier de se pratiquer à consommer des glucides pendant les longs trainings. Au début, ton intestin peut être capricieux et provoquer certains problèmes digestifs, mais comme les muscles des jambes, l’intestin doit aussi s’entraîner. Donc, plus tu t'habitueras à manger pendant l’effort, plus il s'adapte!

Aussi, pendant l’effort, il faut penser hydratation et électrolytes !

Quand on transpire, on perd une certaine quantité d’eau et d’électrolytes qu’il faut récupérer pendant et après l’effort. S’il fait très chaud et humide, la perte de sueur à l’effort est plus importante et peut varier entre 700mL/h et 1,2L/h chez les athlètes d’endurance. Donc, même si la perte d’électrolytes varie beaucoup d’un individu à l’autre, il ne faut pas attendre d’avoir de grosses traces blanches sur les vêtements pour commencer à prendre des électrolytes. Pour les filles qui suent davantage « l’idéal est donc de consommer une combinaison de produits : boissons énergétiques, barres, jujubes et gels, pour s’assurer d’aller chercher une plus grande quantité de sodium, de calcium et de potassium. » Les barres FRUIT3 E-Beet offrent un apport en sodium très intéressant, avec 155mg de sodium comparativement à plusieurs produits qui en contiennent parfois que 60 mg.

Cette saison, l’équipe PEPPERMINT Cycling Teama donc choisi, sans hésitation, les barres Fruit3 pour se donner un peu plus d’énergie tout au long de la saison, sans compromis sur le goût et sur le fun bien entendu ! Prêtes à mettre les efforts? N’oubliez pas votre carburant ☺

 

Pour nous suivre : @peppermintcyclingteam #breakthepattern

 

 



Voir l'article entier

Snowshoe running 101
La course en raquettes

Alors que les gens continuent à chercher des façons de rester actifs à l’extérieur durant la pandémie de la COVID-19, l’hiver peut apporter son lot de défis additionnels avec la neige, le froid et la noirceur. De plus en plus de Canadiens se tournent vers la course en raquettes pour combler le vide laissé par la limitation des autres activités en ce moment.

Voir l'article entier
Trans Estrie FKT Attempt
Trans Estrie

Voir l'article entier
GBC500 : Matt belanger's self supported ultra gravel bike race
GBC500 : La course de gravel bike en autonomie complète de Matt Bélanger

Il est presque impossible de se préparer pour une sortie de vélo de 500km. Vous pouvez étudier le parcours, préparer tout votre équipement, regarder la météo, vous entraîner autant que vous le pouvez, il n’y a absolument rien qui puisse vous préparer à tout donner pendant 20 heures d’affilée avec (presque) aucun arrêt en chemin. Voici mon périple à travers le GBC 500, une course autosuffisante exténuante sur des routes presque entièrement de gravier.

Voir l'article entier
Français