Livraison gratuite pour les commandes de plus de $58
0

Votre panier est vide

Parle-nous brièvement de toi, de qui tu es et de ton sport; à quel niveau tu participes à des compétitions ?

Je suis né et j’ai grandi au Japon. Je suis déménagé à Edmonton, en Alberta en avril 1999. Je suis un coureur non compétitif de marathons ultra (j’ai été le dernier finisseur d’une course à deux reprises!) et j’ai complété 110 marathons ultra à ce jour.


Quels étaient tes objectifs d’origine ce printemps ?

Je crois que je me suis inscrit à 10 marathons ultra cette saison déjà (dont un complété en février) et chacun d’entre eux est un objectif. Je veux juste m’amuser et le compléter, si j’en suis capable.


Comment ton entraînement actuel a-t-il été affecté ?

Je cours toujours à l’extérieur. Et 99% de mes courses se font seul de toute manière alors je n’ai pas été trop affecté jusqu’à date. Je dois simplement choisir la piste la moins achalandée.


Comment cela a-t-il affecté ta motivation?

Elle se porte très bien jusqu’à date! 


Comment as-tu restructuré ta saison de course?

Lors de toutes mes courses, je me lie toujours d’amitié avec les directeurs d’événements. J’ai donc de la peine pour eux et je suis triste que quelques-unes des courses aient été annulées. Mais j’ai également un autre but secret par rapport à ma course à pied. Je participe habituellement à 10-12 courses entre mars et octobre (ainsi qu’une de 50km en février). En vieillissant (j’aurai 51 ans en juillet), je me suis mis à me questionner au fait de possiblement ne participer à aucune course pendant une année entière ou à tout le moins, réduire le nombre de courses en me concentrant seulement sur l’entraînement. Mais dès que les inscriptions aux courses ouvrent, je ne peux m’empêcher. Alors peut-être que cette année sera la bonne…?

Comment as-tu adapté ton entraînement?
Je n’ai rien adapté. Je continue mon entraînement actuel (le samedi, je vais courir en montagne, le dimanche, je fais une longue sortie de course, le lundi, c’est mon entraînement de base, etc.)

Le plus important de tout, comment demeures-tu motivé?
Ma routine d’entraînement est ma routine de vie alors je continue d’être motivé en l’appliquant à tous les jours.

Question boni : as-tu ajouté de nouveaux passe-temps à ton horaire avec tout ce temps à la maison?
Non. Heureusement, j’ai encore mon emploi à temps plein alors avec l’entraînement, je suis pas mal occupé. Je m’ennuie simplement de regarder le hockey et d’encourager les Oilers!

  Follow Hiro on Facebook 



Voir l'article entier

Snowshoe running 101
La course en raquettes

Alors que les gens continuent à chercher des façons de rester actifs à l’extérieur durant la pandémie de la COVID-19, l’hiver peut apporter son lot de défis additionnels avec la neige, le froid et la noirceur. De plus en plus de Canadiens se tournent vers la course en raquettes pour combler le vide laissé par la limitation des autres activités en ce moment.

Voir l'article entier
Trans Estrie FKT Attempt
Trans Estrie

Voir l'article entier
GBC500 : Matt belanger's self supported ultra gravel bike race
GBC500 : La course de gravel bike en autonomie complète de Matt Bélanger

Il est presque impossible de se préparer pour une sortie de vélo de 500km. Vous pouvez étudier le parcours, préparer tout votre équipement, regarder la météo, vous entraîner autant que vous le pouvez, il n’y a absolument rien qui puisse vous préparer à tout donner pendant 20 heures d’affilée avec (presque) aucun arrêt en chemin. Voici mon périple à travers le GBC 500, une course autosuffisante exténuante sur des routes presque entièrement de gravier.

Voir l'article entier
Français